Berger allemand Standard FCI Nº 166

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Berger allemand Standard FCI Nº 166

Message  Admin le Ven 10 Avr - 14:30

Autre nom Berger alsacien
German Shepherd
Alsatian Wolf Dog
German Wolf Dog
Alsatian Wolfhound
Deutscher Schaferhund
Origine Allemagne
Traduction Dr. J-M. Paschoud et Prof. R. Triquet
Groupe Groupe 1 Chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisse)
Section Section 1 Chiens de berger

Ce standard a été mis à jour sur le site le 14.12.2007
Bref apercu historique
Selon les documents officiels, le Club allemand du berger allemand, société affiliée au VDH (Verein für das deutsche Hundewesen) avec siège à Augsbourg est reconnu comme association fondatrice et responsable du standard de la race. C'est au cours de sa première assemblée générale à Francfort a.M. le 20 septembre 1899 que le standard de la race a été rédigé selon les propositions de A.Meyer et de M.v.Stephanitz. Ce premier texte a été complété à l'occasion de la VIème assemblée des membres le 28 juillet 1901, lors de la 23ème assemblée des membres le 17 septembre 1909 à Cologne, à la réunion du comité directeur et du comité consultatif à Wiesbaden le 5 septembre 1930 et à la suite de la séance de la commission d'élevage et du comité directeur le 25 mars 1961. Le texte a encore été revu dans le cadre de la WUSV (Weltunion der Vereine für deutsche Schäferhunde/Union mondiale des sociétés du berger allemand) et adopté à la séance de la WUSV du 30 août 1976. Le standard a finalement été remanié et restructuré les 23 et 24 mars 1991 par décision ayant force de loi des comités directeurs et consultatifs. Le berger allemand, dont l'élevage méthodique débuta dès la fondation de la société en 1899, a été, à l'époque, sélectionné à partir des variétés de chiens de berger du Centre et du Sud de l'Allemagne; l'objectif était de créer un chien d'utilité hautement qualifié; c'est dans ce sens que fut établi le standard qui prend en considération aussi bien les aptitudes physiques que le caractère et le comportement du chien.

Aspect général
Le Berger allemand est de taille moyenne, légèrement plus long que haut, vigoureux, bien musclé, avec ossature sèche; construction générale solide.

Proportions importantes
La longueur du tronc dépasse la hauteur au garrot de 10 à 17%.

Comportement et caractère
Dans son comportement et son caractère, le Berger allemand doit être pondéré, bien équilibré, sûr de lui, absolument naturel, parfaitement inoffensif (sauf quand il est excité), vigilant et docile. Il doit faire preuve de courage, avoir un caractère bien trempé et posséder l'instinct du combat, afin de réunir les conditions qui le rendent apte à être un chien d'accompagnement, de garde, de protection, de service et de travail sur troupeaux.

Tête et cràne A savoir...
Tête Elle est cunéiforme, bien proportionnée à la taille (sa longueur est à peu près égale aux 40% de la hauteur au garrot), sans être lourde ni trop allongée, sèche dans son aspect général et d'une largeur modérée entre les oreilles. De face et de profil, le front n'est que peu bombé, sans ou avec un sillon médio-frontal faiblement marqué.
Crâne Le rapport entre la longueur du crâne et celle du chanfrein est de 1: 1 . La largeur du crâne doit être à peu près égale à sa longueur. Vu de dessus, des oreilles au bout du nez, le crâne va en s'amenuisant régulièrement; par une dépression crânio-faciale (stop) inclinée, mais pas très prononcée, il se raccorde à un museau en forme de coin.

Région faciale A savoir...
Truffe Doit être noire.
Lèvres Les lèvres, bien tendues et jointives, sont de couleur foncée.
Chanfrein Le chanfrein est rectiligne; un chanfrein camus (concave) ou busqué n'est pas souhaité.
Mâchoires et dents Les mâchoires supérieures et inférieures sont fortement développées. La denture doit être robuste, saine et complète (42 dents selon la formule dentaire). Le Berger allemand a un articulé en ciseaux, c'est-à-dire que les incisives supérieures viennent se placer en ciseaux devant les incisives inférieures. L'articulé en tenailles, le prognathisme supérieur et le prognathisme inférieur constituent des défauts, de même que la présence d'espaces libres trop importants entre les dents (dents écartées). Une arcade incisive rectiligne est également un défaut. Les maxillaires doivent être fortement développés, pour assurer une profonde implantation osseuse des dents.
Yeux De grandeur moyenne, en amande, quelque peu obliques et non proéminents. Leur couleur doit être aussi foncée que possible. Des yeux clairs et perçants qui modifient l'expression naturelle du chien ne sont pas souhaités.
Oreilles Le Berger allemand a des oreilles dressées de grandeur moyenne, portées bien droites et symétriques (pas tirées latéralement en position oblique); avec leur pavillon tourné vers l'avant, elles se terminent en pointe. L'oreille semi-dressée ou tombante sont des défauts. Quand le chien est au repos ou en action, une oreille portée couchée vers l'arrière n'est pas un défaut.

Cou
Robuste, bien musclé et sans laxité de la peau de la gorge (fanon). Il forme avec le tronc (horizontale) un angle d'environ 45°.

Corps A savoir...
Généralité La ligne du dessus va sans rupture visible depuis l'encolure bien sortie en passant par le garrot bien développé et par le dos très légèrement incliné vers l'arrière à la croupe légèrement oblique.
Dos Le dos est ferme, robuste et bien musclé.
Rein Le rein est large, fortement développé et bien musclé.
Croupe La croupe, longue et légèrement oblique (angle d'environ 23° sur l'horizontale) doit se fondre dans l'attache de la queue sans solution de continuité de la ligne du dessus.
Poitrine Elle doit être modérèment large avec un sternum aussi long et bien marqué que possible. La hauteur de la poitrine doit mesurer environ les 45 à 48 % de la hauteur au garrot. Les côtes doivent être modérément cintrées. Un thorax en tonneau est tout aussi défectueux qu'un thorax aux côtes plates.

Queue
Elle atteint au moins le jarret, mais ne doit pas dépasser le milieu du métatarse; le poil a sa face inférieure est un peu plus long; elle est portée tombante en décrivant une légère courbe; quand le chien est excité ou en action, elle se relève davantage, mais sans aller au-dessus de l'horizontale. Toute correction chirurgicale est interdite.

Membres antérieurs
Généralités Vus de tous les côtés, les antérieurs sont d'aplomb; vus de devant, ils sont parfaitement parallèles. L'omoplate et le bras sont de même longueur et bien appliqués contre le tronc grâce à une musculature puissante. L'angle formé par l'omoplate et le bras mesure idéalement 90°, pratiquement jusqu'à 110°.
Coudes Ni en station ni en action, les coudes ne doivent être décollés ou serrés.
Avant-bras Vus de tous les côtés, les avant-bras sont droits et parfaitement prallèles entre eux, secs et dotés de muscles fermes.
Métacarpe La longueur des métacarpes mesure environ un tiers de celle de l'avant-bras; il forme avec ce dernier un angle d'environ 20 à 22°. Aussi bien un métacarpe trop incliné (plus de 22°) qu'un métacarpe trop droit (moins de 20°) sont préjudiciables à l'utilité du chien, tout spécialement en ce qui concerne sa capacité d'endurance.

Membres postérieurs
Généralités Les postérieurs sont légèrement inclinés vers l'arrière, tout en restant, vus de derrière, parallèles entre eux.
Cuisses La cuisse et la jambe sont d'une longueur presque identique et forment un angle d'environ 120°. Les cuisses sont puissantes et bien musclées.
Métatarse Le métatarse, sous le jarret, est perpendiculaire au sol.
Jarret Les jarrets sont fermes et robustes.

Allures
Le Berger allemand est un trotteur. Les angulations et la longueur des membres doivent être si bien équilibrées que, sans oscillation notable de la ligne du dessus, les postérieurs peuvent s'engager vers l'avant sous le corps et les antérieurs couvrir un terrain égal. Toute tendance à une surangulation des postérieurs diminue la fermeté et l'endurance, et est préjudiciable aux capacités d'tilisation du chien. En présence de rapports corrects entre la structure générale et les angulations, on obtient des allures de grande amplitude au ras du sol sans signe apparent d'effort. Au trot, régulier et calme, la tête tendue vers l'avant et la queue légèrement relevée forment, de la pointe des oreilles par la nuque et le dos jusqu'au bout de la queue, une ligne du dessus souple, harmonieuse et ininterrompue.

Peau
Elle est (souplement) appliquée sans former de plis.

Robe
Couleur Noir, avec des marques brun rouge, brunes ou jaunes jusqu'à gris clair. Noir et gris unicolore, le gris étant charbonné (ombré). Manteau et masque noir. De petites taches blanches discrètes sur le poitrail ou une coloration très claire à la face interne des membres sont tolérées, mais pas recherchées. La truffe doit être noire dans toutes les variétés de couleur. L'absence de masque, des yeux clairs à perçants, des marques claires à blanchâtres sur le poitrail et à la face interne des membres, des ongles d'une couleur claire et le bout de la queue rouge seront pénalisés en tant que signes de pigmentation insuffisante. Le sous-poil est d'un gris léger; le blanc n'est pas admis.
Poil Le pelage correct du Berger allemand est un poil double avec sous-poil. Le poil de couverture doit être aussi dense que possible, droit, rude et bien couché. Le poil est court sur la tête y compris la face interne du pavillon des oreilles, sur la face antérieure des membres, sur les pieds et sur les doigts; il est un peu plus long et plus fourni sur le cou. A la face postérieure des membres il s'allonge jusqu'au niveau du carpe ou du jarret, en formant des culottes d'ampleur modérée derrière les cuisses.

Taille et poids
Hauteur au garrot De 60 à 65 cm pour les mâles et de 55 à 60 cm pour les femelles.
Poids De 30 à 40 kg pour les mâles et de 22 à 32 kg pour les femelles.

Défauts
Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.
avatar
Admin
Admin

Messages : 107
Date d'inscription : 05/04/2009
Age : 32
Localisation : Dijon

http://staffdijonnais.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Suite

Message  Admin le Ven 10 Avr - 14:31

Défauts graves
Tout écart du présent standard qui serait préjudiciable à l'aptitude au travail du chien.
Défauts des oreilles: oreille attachée latéralement, trop bas, semi-tombante, tirée latéralement en position oblique, dressée sans fermeté.
Défauts importants de pigmentation.
Résistance générale fortement réduite.
Défauts de denture: tout écart de l'articulé en ciseaux et de la formule dentaire, mis à part les défauts éliminatoires.

Défauts éliminatoires
Chiens faibles de caractère, mordeurs ou nerveusement peu équilibrés.
Chiens affectés d'une grave dysplasie de la hanche vérifiée.
Chiens affectés de déformations au niveau des oreilles et de la queue.
Chiens affectés de malformations.
Défauts de denture, en cas d'absence de 1 PM 3 plus une autre dent, ou 1 canine, ou 1 PM 4, ou 1 M 1 ou M 2, ou au total trois dents ou plus.
Chiens affectés de défauts des mâchoires, prognathisme inférieur de 2 mm et plus prognathisme supérieur.
Ensemble des incisives en position bout à bout.
Plus d'un cm en plus ou en moins de la taille prescrite par le standard.
Albinisme.
Couleur blanche de la robe (même si les yeux et les ongles sont de couleur foncée).
Poil double long (poil de couverture long, mou, mal couché, avec sous-poil, formant des franges aux oreilles et aux membres, des culottes touffues et une queue touffue avec drapeau dans la partie inférieure).
Poil long (poil long et mou, sans sous-poil, en général avec formation d'une raie dans l'axe du dos, franges aux oreilles, aux membres et à la queue.

Compléments apportés par les visiteurs
One of the most popular and numerous breeds on the planet, the German Shepherd Dog is the result of a dedicated effort to create a worker of unmatched resilience, trainability, intelligence and versatility. The early ancestors of the GSD were developed from crosses between old Ryoden Wolfdogs, Altdeutsche Hutenhunds, Germanische Baerenhunds, Howavarts, Harz Foxdogs, Serbian Shumadiners, Karavlach Herders, Belgian and Dutch Shepherd Dogs, Karst Sheepdogs, Scottish Collies, Bohemian Shepherd Dogs, Tatras, Beaucerons, Great Pyrs and other European working breeds. These "aboriginal" herders of Germany came in a variety of types, from bearded and wirehaired to shortcoated and longhaired dogs of different colours, sizes and temperaments found in Bavaria, Thuringia, Swabia, Wurttemberg, Frankonia and elsewhere. Just as today, they were known as the Altdeutscher Schaeferhund breed. Only a few of the variants were somewhat standardized, seing how dogs were bred primarily for their working ability and not for looks. Two of these relatively established types were the smaller, shorthaired, gray-coloured Thuringian Wolfdog and the taller, longcoated, black Wurttemberg Sheepdog. Crosses between these and all the other types were common, but the dogs of Thuringia and Wurttemberg are believed to be the foundation for the Deutsche Schaeferhund breed.
In the 1800's, the name "Continental Shepherd Dog" was used for all French, German and Dutch herders, regardless of type and heritage. The short-lived Phylax Society failed to develop and standardize a single German Sheepdog breed, but in the late 19th century a Prussian Cavalry Captain named Max Emil Fredrick von Stephanitz started a serious and concerted selection and breeding programme after purchasing what he believed to be an ideal specimen found at a working dog show. The dog in question was a shorthaired, wolf-gray, straight-backed and erect-eared Hector Linksrhein, thought to be descended from white, black and grey strains of Swabian/Wurttemberg/Thuringian sheepdogs. Hector was soon renamed to become Horand von Grafreth and is known as the first registered German Shepherd Dog, the one that all modern bloodlines are believed to descend from. By matching his prized Horand with carefully selected females from all over Germany and through generations of intensive inbreeding, Captain von Stephanitz established type and appearance standards which led to the formation of the official GSD Club called Verein fur Deutsche Schaeferhund (SV) in 1899, with the help of fellow fanciers Arthur Meyer and Ernst von Otto. Strict breeding practices and obligatory working trials helped to establish the GSD as a superb livestock herding and protection breed, as well as a capable service dog, used by the German Military and Police for a variety of duties, from guarding government facilities to tracking criminals.
The German Shepherd Dog was introduced to Britain and the United States in the first decade of the 20th century. The GSD Club of America was formed in 1913 by Anne Tracy and Benjamin Troop. In England the breed was promoted by Major Baldwin and Lord Brabanzon during WW1, but they renamed it the Alsatian Wolf Dog, after the Alsace-Lorraine region where they acquired most of their dogs. This was done in order to help disassociate the breed from its German heritage, but it also succeeded in perpetuating the myth of GSDs being wolves or wolf hybrids and vicious attack dogs. In the U.S.A. the name was changed to simply Shepherd Dog and the breed became immensely popular as a valued service animal, used as a police dog, sentry dog, guard dog, guide dog, search and rescue dog, detection dog, as well as a successful show dog and family pet. However, this popularity outside Germany resulted in overbreeding that produced a number of health and temperament issues that are unfortunately associated with the GSD breed to this day. In the early 1920's English breeders founded the Alsatian League and Club of Great Britain to help promote conciencious breeding practices. The American Kennel Club changed the name back to German Shepherd Dog in 1931, but in Britain the breed remained known as the Alsatian until the late 1970's, when Dr.Malcolm Willis managed to convince the Kennel Club to restore the GSD's original name.
The 2nd World War introduced the German Shepherd Dog to every part of the World where the German troops were present, but the breed was also widely used by the Allied Forces, especially the American Army. During these years, the quality of GSDs declined even in Germany, due to loosened breeding standards which helped supply the demanding German Army with war dogs. After the war, many German dogs were left behind in countries around the world and a great number of them came to the U.S. with the returning American soldiers. Being a very popular breed with the majority of Police and Army forces, the GSD can be seen in nearly every country in the world today, on occasion influencing indigenous breeds of many regions and often receiving the blame for their demise.
Even though there is officialy a single GSD breed, there is a variety of types to be found even today, resulting from different breeding practices associated with certain countries. American and British dogs became quite different than dogs of Germany. In the early Cold War years, the Soviets introduced their Caucasian Ovcharkas to East Germany, resulting in an increase in size and longer coats in some bloodlines of the German Shepherd Dog. Over the past 50 years, a number of types developed, namely the West German Working, West German Show, East German (DDR), Czech/DDR, East-Euro/DDR, East-Euro/West German, DDR/West German, American/West German, West-Euro, American/DDR, English Alsatian, Soviet, East-Euro/Soviet, American/Alsatian, Canadian, Czech/East-Euro, East-Euro/Canadian, American/Soviet, American/Canadian, American AKC type, Mini, Giant and others. There is also a number of separate breeds that were either directly developed from the GSD or are intended to be a re-creation of, and in some cases an improvement upon a specific GSD type. Some of these breeds are the Byelorussian Ovcharka, Kunming Dog, Shiloh Shepherd, King Shepherd, American White Shepherd Dog, Alsatian Shepalute and so on.
The German Shepherd Dog is an intelligent, playful and devoted companion. Highly trainable and protective, it makes a good watchdog, but can be overly reserved with strangers and confrontational around other dogs. A well-bred GSD posesses a sound temperament and is generally a healthy breed. Unfortunately, due to its worldwide popularity and improper breeding practices of some unscrupulous breeders, the German Shepherd Dog can suffer from a variety of inherited physical ailments, such as hip and elbow dysplasia, a number of eye diseases, gastrointestinal problems, skin allergies, various heart issues and so on. Mental problems like shyness, viciousness, timidity, nervousness, fear-biting, aggressivness and others are sadly common as well.
The modern western Show type of the GSD breed is rather heavy, slow and has an exaggerated sloping backline, making it very different in appearance and working ability than the original Von Stephanitz dogs and the common working variants. The coat can vary greatly in terms of length and texture, from very rare roughcoated and bearded dogs to richly plushcoated and longhaired variants, but only smooth/shorthaired dogs are allowed in the show ring. Coming in all colours in the past, the modern German Shepherd Dog can be seen in shades of white, cream, yellow, golden, red, black-n-tan, black-n-gray, black-n-white, sable, wolf-gray, brown, brindle, black and the most common and favoured fawn-n-black "saddle-back" colouring. However, white, cream and yellow dogs aren't accepted for show in most countries. Many coat types and colours are believed to be forever lost in favour of the popular Show look. There is a trend among the breeders of modern German Shepherd Dogs to breed for increased size, but the average and ideal height for this breed is around 25 inches.

Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

NB : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
avatar
Admin
Admin

Messages : 107
Date d'inscription : 05/04/2009
Age : 32
Localisation : Dijon

http://staffdijonnais.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum